Bordeaux – OL : basculer du bon côté

OL

AVANT-MATCH. L’OL doit s’imposer à Bordeaux ce soir (20h45, Canal+ Sport) pour continuer à rêver du podium, un peu, et pour sécuriser la quatrième place, surtout. 

 

Enjeu. Il suffit de regarder le classement pour constater combien ce déplacement à Bordeaux a une importance considérable pour la fin de saison. L’OL compte actuellement quatre points d’avance sur les Girondins, et un match en moins. Une victoire dans la cité d’Alain Juppé permettrait donc de prendre sept points d’avance sur la cinquième place en attendant la rencontre à rejouer contre Metz, une avance confortable qui sécuriserait de façon quasi définitive la qualification en Ligue Europa la saison prochaine. Et permettrait surtout de continuer à rêver du podium, en espérant une improbable finale contre l’OGC Nice au Parc OL lors de la dernière journée. Il faudrait pour cela réussir un quasi sans-faute sur les matchs restants et espérer une baisse de rythme des Aiglons. A contrario, une défaite pourrait elle aussi permettre de vivre une fin de saison intéressante… mais avec un autre enjeu. Bordeaux reviendrait à portée de tir de l’OL et la lutte pour la quatrième place serait donc intéressante, surtout si Sainté et Marseille s’en mêlent aussi. Match charnière, donc.

Compo. Pas de blessés, pas de suspendus : si Rachid Ghezzal n’est pas là, c’est donc bien un choix du coach. Youpi ! 

Le groupe : Gorgelin, Lopes – Rafael, Diakhaby, Jallet, Mammana, Morel, Yanga-Mbiwa – Darder, Ferri, Gonalons, Tolisso, Tousart – Cornet, Memphis, Fekir, Lacazette, Valbuena.

On attend donc de voir les autres choix, pour voir vraiment à quoi ressemble l’équipe type actuellement. Pour le système, on mise sur un 4-2-3-1. Reste à savoir qui accompagnera Memphis Depay et Nabil Fekir derrière Alexandre Lacazette : Maxwel Cornet comme contre Metz ou Mathieu Valbuena ? Vu les prestations du premier et le statut du second, on met une piécette sur l’ancien Marseillais.

Autre sujet d’interrogation : qui composera le « 2 » du 4-2-3-1 ? Un double pivot très défensif Lucas Tousart-Maxime Gonalons ? Ou juste l’un des deux, accompagné de Corentin Tolisso ? La dynamique récente fait pencher pour la deuxième solution et une paire de T Tousart-Tolisso.

Enfin, on attend de voir qui jouera à gauche de la défense : Jérémy Morel, titulaire habituel du poste depuis le début de saison, ou Rafael, qui a parfaitement pallié son absence ces derniers matchs avec Christophe Jallet à droite ? Là aussi, les résultats récents peuvent faire pencher pour la seconde option. Mais la défense sera sans doute plus exposée contre les Girondins à l’extérieur que contre Metz à domicile, et cela pourrait profiter au profil plus défensif de J-Mo.

La composition probable : Lopes – Rafael, Mammana, Diakhaby, Morel (ou Jallet) – Tousart, Tolisso – Valbuena, Fekir, Memphis – Lacazette.

Le prono de la rédac. On a parlé des conséquences d’une victoire et de celle d’une défaite. Il va donc bien évidemment y avoir un nul qui va n’arranger personne et laisser l’OL finir sa saison sans grands enjeux, avec trop d’avance sur la cinquième place et trop de retard sur le podium pour vraiment vibrer. 1-1, Laborde et Lacazette. La-La Land.

Le scénario idéal, le scénario catastrophe : tout est dans le Fraude Book de mars

 

Bonus

Le témoignage. « Sur l’action de la main de Cris, Darcheville était hors-jeu d’un mètre, et mon assistant ne l’a pas vu… » Bordeaux – Lyon, un match qui a ruiné la carrière de Bruno Derrien.

La vidéo. Un ballon mis en touche volontairement par Chelito Delgado non rendu par les « voyous » (©OLTV) de Bordeaux, un tacle d’Antho Réveillère sur Benoît Trémoulinas, et la fin de match de ce Bordeaux-OL 2009/10 part totalement en couilles. Il faut dire que la tension entre les deux équipes est à son apogée, puisque l’on est seulement dix jours après le quart de finale retour de Ligue des Champions entre les deux équipes.

Hugo Hélin

(Photo Girondins)

4 Comments

  1. Pier Tyr Laigle

    3 mars 2017 at 4:38

    J’annonce un 2-3, pour nous, avec doublé de Fekir et une patate de Tousart des 30 mètres ;)
    Le 1 de bordeaux à 0-1 de Rolan, et le 2 à 1-2 pour Ounas.

  2. Pier Tyr Laigle

    3 mars 2017 at 10:18

    J’avais tord. Je déprime face à ce vide, cette abysse, cette absence de tactique et de prise de décision de l’entraineur.
    Depuis Domenech en sélectionneur je n’avais pas déprimé à ce point :(
    Triste…

    • Hugo Hélin

      3 mars 2017 at 10:21

      On sent que c’est la même école. Plutôt Toulalan-Alou Diarra ou Gonalons-Tousart ?

      • Pier Tyr Laigle

        3 mars 2017 at 10:42

        :) compliqué comme choix. Punaise vraie bonne question… Le pire c’est que je déprime, vraiment. Tain, c’est dur.

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>