Avec Bertrand Traoré, l’OL veut éviter de faire une semak

Bertrand Traoré

MERCATO. L’Olympique Lyonnais a annoncé l’arrivée de Bertrand Traoré (même s’il reste encore quelques détails à régler avec Chelsea), un transfert qui était dans l’air du temps depuis quelques temps. L’ailier burkinabé tentera de s’imposer à l’OL, un club qu’il a fait souffrir l’an passé en Ligue Europa lorsqu’il était prêté à l’Ajax Amsterdam.

 

C’est comme une panenka ou une arconada : le terme fait désormais partie du vocabulaire footballistique et c’est bien la seule façon que le joueur russe passé par le PSG lors de la saison 2005/06 a trouvé pour rester dans les mémoires en France. « Faire une semak », c’est donc recruter un joueur sur la base d’un gros match contre soi en coupe d’Europe. Sergueï Semak avait inscrit un triplé au Parc des Princes, Bertrand Traoré s’est contenté d’un doublé lors de la demi-finale aller de Ligue Europa entre l’Ajax et l’OL à Amsterdam.

L’OL s’apprête donc à débourser 10 millions d’euros (et 15% d’intéressement à la revente) pour faire venir l’ailier burkinabé de 21 ans, prêté l’an dernier au club néerlandais par Chelsea. Un montant moins important que celui annoncé au début des négociations, même s’il reste encore toutefois à obtenir la signature officielle des Blues (l’organisation d’une conférence de presse laisse toutefois supposer que les choses ne devraient pas trop bouger). Le tarif reste élevé pour un joueur si jeune, mais le pari semble malgré tout assez peu risqué.

Il faut dire que Bertrand Traoré apporte a priori un peu plus de garanties que Semak, attaquant de 29 ans qui ne comptait qu’une saison à plus de 10 buts en championnat au moment de sa venue en France. S’il n’a jamais été un grand goleador, Traoré a déjà le même CV malgré ses huit ans de moins. Prêté au Vitesse Arnhem lors de la saison 2014/15 (après six mois en prêt dans le même club lors de la demi-saison précédente), l’Étalon y avait inscrit 13 buts en 29 matchs d’Eredivisie. De quoi pousser Chelsea à le rapatrier, même s’il n’avait guère eu sa chance dans le pléthorique effectif londonien en 2015/16 (10 matchs en Premier League pour un temps de jeu total de moins de 400 minutes, 2 buts en championnat malgré tout) et qu’il avait donc été prêté de nouveau (cette fois à l’Ajax) la saison dernière.

Mais le risque zéro n’existe pas, même en matière de semak. Les craintes concernant Bertrand Traoré peuvent globalement être résumées par le match retour contre l’OL. Contrairement à l’aller, l’ailier gaucher placé sur le côté droit n’était ce soir-là pas en réussite. Une situation qui peut rapidement rendre son jeu – basé sur la vitesse et la provocation balle au pied – stéréotypé, frustrant pour ses supporters et coéquipiers, voire même nuisible à l’équipe. Cela pourrait toutefois moins porter à conséquence à l’OL qu’à l’Ajax. Le collectif lyonnais n’est sans doute pas aussi bien huilé que celui du club néerlandais. Dans le 4-2-3-1 de la fin de saison dernière, les joueurs offensifs étaient globalement livrés à eux-mêmes avec la responsabilité de faire la différence seuls. Ça ne marchera sans doute pas tout le temps, mais on parie que ce plan de jeu minimaliste ne devrait pas trop déranger le joueur d’instinct qu’est Bertrand Traoré.

Hugo Hélin

(Photo Ajax / Louis van de Vuurst)

3 Comments

  1. rachonada

    27 juin 2017 at 12:07

    Semak était un milieu défensif (polyvalent), donc les buts forcément… Et, s’il s’est planté au PSG, il a fait une grande carrière en Russie et en équipe nationale.

    • Hugo Hélin

      27 juin 2017 at 2:37

      Il jouait plus offensif que ça au PSG, c’était même un peu une surprise pour les suiveurs français lorsqu’il a fait un excellent Euro 2008 en milieu défensif.

      (J’ai juste trouvé le wiki anglais : « In 2006, he signed for FC Moscow, where he stayed until 2008 when he moved to Rubin Kazan. In Rubin Semak was moved from the positions of striker and attacking midfielder to the position of a defensive midfielder. »)

  2. Joninho

    27 juin 2017 at 12:10

    ça va vendanger avec Memphis!

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>