Benfica – Lyon (2-1) : l’OL bloqué au stade de la lose

Dubois

LES NOTES. Revenu au score lors d’une deuxième période de meilleure qualité que la première (mais ce n’était pas compliqué), l’OL s’est incliné après une invraisemblable boulette de Lopes. Un dénouement cruel pour le Portugone qui a sauvé tant de fois Lyon ces dernières saisons, mais a cette fois relancé dans les pieds de Pizzi. Et le groupe G de Ligue des Champions par la même occasion.

Mercredi 23 octobre 2019, troisième journée du groupe G

Buts : Silva (4e) et Pizzi (86e) pour le Benfica ; Memphis (70e) à l’OL.

Avertissements : Pizzi (42e) et Fernandes (59e) au Benfica ; Marcelo (10e), Dembélé (26e) et Koné (38e) à l’OL.

Benfica : Vlachodimos – Tavares, Dias (cap.), Ferro, Grimaldo – Fernandes, Florentino, Gabriel – Silva (Pizzi, 20e), Seferovic, Cervi (De Thomas, 78e). Entr. : Bruno Lage.

OL : Lopes – Dubois, Marcelo, Denayer, Koné – Cornet (Traoré, 56e), Tousart, Aouar (Reine-Adélaïde, 88e), Terrier (Mendes, 56e) – Dembélé, Memphis. Entr. : Rudi Garcia.

Les notes : Lopes 1 – Dubois 3, Marcelo 2, Denayer 4, Koné 2 – Cornet 2, Tousart 2, Aouar 4, Terrier 3 – Dembélé 3, Memphis 4.

Votez pour
le Jurynho !

Les meilleures minutes de la deuxième période ont failli nous faire oublier le reste, et puis finalement non. Un résultat positif, comme un nul à l’extérieur l’aurait été, ne viendra pas faire oublier tous les défauts de cet OL. Cet effectif aux boulets si nombreux, dont le nombre varie selon les sensibilités mais dont aucun n’aura été mis dehors au cours d’un été de révolution structurelle. Une révolution sans sang, Traoré continuant de remplacer Cornet (ou l’inverse) sur l’aile droite, l’exemple le plus flagrant des faiblesses lyonnaises.

Mais cela n’explique pas tout : après tout, Garcia n’a pas à aligner tous les boulets et n’est pas obligé d’attendre les cinq dernières minutes pour faire entrer Reine-Adélaïde. En voyant le nouvel entraîneur de l’OL hurler parce que Marcelo relançait mal ou parce que Traoré faisait des choix incohérents, on s’est d’ailleurs demandé comment son entretien d’embauche avait pu si bien se passer s’il ne connaissait pas ses joueurs à ce point.

Car Garcia est a priori le seul à pouvoir les empêcher de nuire, en faisant pour cela des choix forts plutôt qu’en donnant de la voix. Et l’on ne parle pas de changement incessant de tactique et de ligne directrice, comme ce 4-2-4 improvisé à Lisbonne où l’homme de couloir gauche Terrier n’a mis que quatre minutes à montrer qu’il n’avait pas le réflexe de couvrir lorsque Koné se recentrait (1-0, 87e).

Une improvisation qui aurait pu être sauvée grâce à un effectif de qualité malgré ses boulets, comme souvent lors de ces dernières saisons. La deuxième période aura en effet montré un OL un peu plus convaincant, ou au moins capable de laisser moins d’espace entre les lignes, et aura permis aux Lyonnais d’égaliser grâce à un bon centre (enfin) de Dubois pour Memphis (1-1, 70e). Pas de quoi faire oublier un certain nivellement par le bas : les boulets n’ont pas été virés et les talents uniques n’ont pas été remplacés. Numériquement et de façon schématique, Fekir était ainsi remplacé ce soir par Terrier, Ndombele par Tousart, Mendy par Koné et Cornet par personne, une énumération qui fout le cafard.

L’OL a pourtant recruté, mais Reine-Adélaïde (qui n’a joué que l’équivalent d’un peu plus de quatre matchs et demi sous le maillot lyonnais, une sous-exploitation flagrante, surtout pour un joueur aussi polyvalent) et Mendes (qui aurait pu retrouver son poste lillois) ont débuté sur le banc. Les deux auront pourtant sans doute une bonne partie de l’avenir de la saison lyonnaise entre leurs pieds, car on a du mal à voir d’où pourrait venir le changement. Peut-être aussi du centre de formation, trop oublié par l’OL ces derniers temps. D’autant que l’argument « Mais vous croyez vraiment que des jeunes feraient mieux ? » va commencer à devenir difficilement tenable si l’OL ne gagne plus un match.

Hugo Hélin

(Photo Damien LG / OL)

3 Comments

  1. Bertrouch

    24 octobre 2019 at 5:36

    Bonjour Hugo,
    Je découvre Le Libéro et je loue ce travail et cette approche ! Merci!
    Supporter lyonnais bien avant l’époque où on raflait tout en ligue 1, j’ai déjà connu des périodes de vache maigre comme celle-ci…mais ce qui m’interpelle vraiment ce sont effectivement les faiblesses accumulées à certain postes : pour Traoré et Cornet je n’en peux simplement plus, ils mettent à mal mon envie de regarder le match…je me demande comment ils peuvent passer au travers des statistiques ou même juste de l’amour du beau jeu..je sais aussi que Garcia a promis de faire jouer les jeunes, on le voit avec la titularisation de Marcelo, mais sérieusement…à part Tousart qui avait de l’envie comme Depay et Denayer, j’ai trouvé tous les autres postes extrêmement faibles ! Lopes ça me fait plus mal pour lui que de perdre le match…avec tout ce qu’il sauve, l’arbre qui cache la forêt depuis tellement longtemps…mais bon le déclin est tel…ça pique les yeux des premières mi-temps comme ça…je suis persuadé qu’on a une bonne cellule de recrutement mais on devrait activer son pendant RH, celle des licenciements : entre les « non chalants », les « franchement pas au niveau » et ceux qui cumulent les deux y a un job à temps plein pour, preuve à l’appui, leur sortir la vidéosurveillance qui prouve que nos chemins doivent se séparer!

  2. Kabongo

    24 octobre 2019 at 10:50

    « on s’est d’ailleurs demandé comment son entretien d’embauche avait pu si bien se passer s’il ne connaissait pas ses joueurs à ce point ».
    Un grand mystère – le mec refait du Genesio (sans Fekir / NDombele) et du Sylvinho !? Cela pose des questions quant a ses capacités et / ou celles qui mecs qui l’ont embauché.

    Malgré tout, j’ai vu du mieux…
    Difficilement explicable mais il y a de la matière…juste un peu de lucidité et de constance dans le choix du système et cela pourrait jouer à nouveau. La prochaine composition sera révélatrice.

  3. Le_Lyonniste

    24 octobre 2019 at 10:57

    Si ça continue, on va tous se mettre au rugby et suivre le LOU.

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>