Alain Cavéglia : « C’est n’importe quoi »

SIDYGATE. Il y a des clubs qui envoient des communiqués et d’autres qui envoient Alain Cavéglia. Le problème, c’est qu’on n’a pas beaucoup parlé de foot. Et que ça ne risque pas de nous arriver de sitôt. Mais si l’ampleur que prend l’affaire Sidy Koné du côté de Caen semble disproportionnée, Cavégol, directeur sportif de Malherbe depuis deux ans, tenait à éteindre en personne la « polémique », parce qu’elle concerne son « club de cœur » : l’Olympique Lyonnais.

Affaire Sidy Koné // Le Libéro Lyon

Selon Alain Cavéglia, « Rémi Garde, le président Aulas, Bernard Lacombe ou Bruno (Genesio) n’auraient pas accepté ça ». (Photo Panoramic – Frédéric Chambert)

 

« Manque physique » et « statut de l’Olympique Lyonnais »

On imagine l’objet de votre coup de fil…

Je viens vers vous au sujet de notre ami Sidy Koné. J’interviens rarement mais là je vais intervenir parce que c’était un joueur de l’Olympique Lyonnais, le club de mon cœur. Autrement, je ne serais jamais intervenu, parce que je n’aime pas les polémiques. J’ai horreur de ça, après il y a toujours des malentendus. Donc : le joueur Sidy Koné a été pris par toutes les parties, l’entraîneur et le directeur sportif. Et par le président bien entendu, qui a validé tout ça. C’est un joueur que je connais depuis très longtemps. Il est arrivé chez nous. Il était un petit peu en manque physique. Donc il lui a fallu des entraînements et des matchs en CFA. Mais Sidy Koné est arrivé avec un statut de l’Olympique Lyonnais. Donc il était impatient de jouer. Tous les week-ends, c’était difficile de lui faire comprendre qu’il allait faire des matchs de CFA.

Mais il y est allé quand même. Avec de bons résultats d’ailleurs.

On est d’accord. Après, il a intégré le groupe professionnel. Il a été quand même deux fois sur le banc de touche. Après, il n’y a plus été parce qu’il a eu une blessure (1). Donc il n’a pas pu s’entraîner la semaine. Donc on l’a remis en CFA. Et ça ne lui a pas plu. Et j’ai été le chercher, moi personnellement, dans son lit alors qu’il y avait entraînement de la CFA, un vendredi après-midi. L’Olympique Lyonnais est au courant. Son agent, Étienne Mendy, est au courant. Et à la fin de saison, il a refusé d’aller jouer en CFA. Et après, quand je lis qu’il a pris 1000 euros d’amende parce qu’il est allé demander des explications à l’entraîneur : est-ce qu’un club peut mettre 1000 euros d’amende à un joueur qui va demander des explications à l’entraîneur ? C’est n’importe quoi. Il a eu une amende parce qu’il n’a pas été jouer en CFA. Comme tous les joueurs, selon un barême pré-établi.

« Un autre club, franchement, j’aurais pu l’accepter. Mais pas mon club »

Quand Patrice Garande déclare qu’il y a un problème sur l’homme, vous êtes à 100% derrière lui ?

Tout à fait.

Mais, quoiqu’il arrive, ça reste un gamin. La déclaration de Patrice Garande peut, si ce n’est briser sa carrière, clairement y mettre un frein.

Ça, par contre, les propos de Patrice Garande regardent Patrice Garande. Ils ne regardent pas Alain Cavéglia.

Oui mais il vous inclut dedans : « On s’est trompé avec Alain Cavéglia. Pas sur la qualité du joueur, mais sur l’homme. Alain vit mal la situation », etc.

J’ai été très déçu, c’est sûr. Le joueur, je le connais, je l’ai vu jouer maintes fois. Mais j’ai été déçu. Ce n’est pas son comportement. Dans un groupe, il n’y a aucun problème. Par contre, il est arrivé avec un statut de l’Olympique Lyonnais, et il croyait qu’il allait jouer tout de suite. Et après, il a fait des choses qu’il n’a pas le droit de faire avec un statut de l’Olympique Lyonnais. Ça aurait été un autre club, franchement, j’aurais pu l’accepter. Mais pas mon club. Rémi Garde, le président Aulas, Bernard Lacombe ou Bruno (Genesio) n’auraient pas accepté ça. Non, ce n’est pas possible.

« Patrice Garande n’a pas dit qu’il posait de problème dans un groupe »

On peut aussi comprendre qu’il ait été déçu. Il a quitté Lyon pour jouer en Ligue 2.

Dès le départ on lui a dit : « Tu manques de compétition, donc tu vas faire des matchs de CFA jusqu’au jour où tu seras bien. » Il a fait des très bons matchs et après il a intégré le groupe pro. Mais avant, il a fallu faire un travail sur lui parce que, tous les week-ends, il croyait qu’il allait jouer en équipe première. Mais il n’était pas prêt.

La déclaration publique de Patrice Garande, il va la traîner comme un boulet.

Patrice Garande a juste dit : « On s’est trompé. Comme c’est un joueur de l’Olympique Lyonnais, Alain est touché. » Mais il n’a pas dit que c’était un mauvais joueur, il n’a pas dit qu’il posait de problème dans un groupe.

Ça laisse planer un doute. Une déception « sur l’homme », on peut croire que le joueur est sorti en boîte le jeudi soir.

Jamais de la vie. Dans le groupe, il a été extraordinaire, et au niveau de son hygiène de vie, il n’y a aucun problème. Sauf qu’il est venu avec un statut et croyait jouer tout de suite. On lui a dit : « Non. Tu te remets bien physiquement et après tu vas

« C’est une erreur qu’on a faite tous ensemble »

Est-ce que Patrice Garande lui a dit : « Tu n’es pas mon choix, tu es celui d’Alain » ?

Il n’a pas dit ça. Il a dit que c’était une erreur. Et avec le recul on a fait une erreur. Il faut que tout le monde l’assume. Il n’a pas fait un match en pro ! Ce n’est pas une erreur d’Alain, c’est une erreur qu’on a faite tous ensemble.

Mais dès les premiers entraînements, Koné raconte que Patrice Garande lui dit, devant témoins : « Faut pas blesser un joueur ici, parce que ce n’est pas moi qui t’ai fait venir. »

Mais c’est complètement faux. Comment voulez-vous qu’il dise quelque chose comme ça ? C’est comme pour les 1000 euros d’amende… Faut arrêter ! Avec Patrice Garande, on est main dans la main, il n’y a aucun problème, on fait le recrutement ensemble, on réussit ensemble, on se trompe ensemble. Avec le président et tout le club. Le Stade Malherbe de Caen est un club sain et un club familial. Moi je propose et c’est l’entraîneur qui dispose. On fait des choix, et après on les assume. Mais ça ne regarde que nous.

« Je reste à Caen, tout se passe bien »

Ce qu’il explique en substance, c’est qu’il y a des problèmes de communication avec Patrice Garande.

Normal, il n’a pas joué. Quand on ne joue pas, on a des problèmes avec l’entraîneur. Mais après, il faut juste être honnête. Et moi ce que je vous dis, c’est des choses vraies. Mais 1000 euros d’amende parce qu’il a demandé des explications à l’entraîneur… Mais c’est un truc de fou ! Quelqu’un qui lit ça, il va se dire : « Mais à Caen, ils sont malades ! » Vous êtes d’accord avec moi ?

Ça ne paraît pas si aberrant s’il n’est pas allé à l’entraînement ou qu’il a refusé d’aller en CFA.

Là, par contre, je peux en parler parce que j’étais témoin. Autrement, en ce qui concerne l’entraînement, ce que vous me dites, je n’y suis pas tout le temps, donc je ne peux pas dire. Par contre, c’est moi qui suis allé le lever et qui lui ai dit : « Maintenant, tu vas t’entraîner avec la CFA. »

Mais vu de l’extérieur, vous comprenez qu’on fasse le lien « OL-Cavé » et que de voir que Koné n’a pas joué une minute puisse ressembler à un affront fait à Cavéglia…

Non, il n’y a pas d’affront. Je suis tout à fait d’accord avec ce qu’a fait mon coach. Là-dessus il n’y a aucun problème. Il n’y a aucune polémique, aucune petite bête à aller chercher. Je vous le dis honnêtement et sincèrement. Je reste à Caen, tout se passe bien et on va essayer de monter une équipe compétitive pour la saison prochaine.

Propos recueillis par Pierre Prugneau

(1) Le joueur affirme avoir été arrêté deux jours

8 Comments

  1. bagot

    4 juin 2013 at 6:34

    Cavegoal semble assez cohérent.
    Bonne interview bien poussée et pas agressive. Ca fait du bien à lire.

    • Truth101

      4 juin 2013 at 9:45

      mdr cohérent? ok. 2 arguments (coach et director) qui parlent 2 choses different. Il faut bien regarder le 2 interviews. vous allez rigoler. Si on veut mentir, il faut quand meme dire la meme chose pour qu’on peut vous croire.

  2. Truth101

    4 juin 2013 at 9:47

    Garande: »sur l’homme »
    Alain: « Il était un petit peu en manque physique »

  3. Vincent

    4 juin 2013 at 10:49

    Le fait que Garande ne le prenne pas vient du fait qu’il n’était pas en forme et qu’il était nécessaire qu’il joue avec la CFA le temps de reprendre. Le problème c’est que MONSIEUR a un égo surdimensionné et se croit tout permis.

    Le mec il vient de Lyon pour apporter un plus à l’équipe pas pour tout péter !
    C’est normal qu’il prenne une amende pour refus de jouer.

    Au lieu de remettre Caen en question, il ferait mieux de se poser des questions sur son comportement !
    Ce n’est pas comme ça qu’il va devenir pro et jouer à Lyon ou dans une bonne équipe de L1 !

    • Pierre Prugneau

      4 juin 2013 at 11:13

      Le mec n’est pas mon copain et je ne prends pas parti. Mais il est clairement venu, après hésitations, pour jouer en Ligue 2. Au bout de six semaines de CFA, il pète les plombs. Il n’aurait pas dû. Et, selon Cavéglia, il n’était manifestement pas là « pour tout péter » puisque « dans le groupe, il a été extraordinaire » (ce qui, en passant, semble excessif comme terme).

  4. Vincent

    4 juin 2013 at 11:28

    En fait ce que je voulais dire, ce n’est pas péter le groupe mais vouloir absolument jouer alors qu’un groupe bien organisé était déjà la.

    Il a voulu aller trop vite. Mais à faire ça il se brule les ailes !

    • Pierre Prugneau

      4 juin 2013 at 11:40

      Sûr que ce transfert était inutile ! Mais surtout pour le joueur au bout du compte.

  5. Edmi

    5 juin 2013 at 9:10

    Conclusion : A lire les deux versions (Koné / Cavé), torts partagés.
    Koné doit jouer même en CFA si le club lui demande.Normal.
    En contrepartie, ne pas le faire jouer une minute de la saison et préférer faire jouer un mec à peine rétabli voire blessé, ça fait plutôt règlement de compte envers Koné de la part du coach.

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>