OL-Reims : après le livide, le solide

AVANT-MATCH. L’OL n’a évidemment pas d’autre choix que de l’emporter à Gerland contre Reims. Mais malgré les démonstrations offensives face à Nice et Sochaux, c’est davantage sur leur capacité à rebondir après la claque du barrage aller de Ligue des champions que les jeunes Lyonnais sont attendus. Quitte à ce que ce soit moche.

Olympique Lyonnais

Si Fofana retournait faire une pige à droite, ce serait notamment pour s’occuper du cas Griezmann mercredi. (Photo Panoramic – Frédéric Chambert)

L’enjeu. Évidemment, Reims a le 17e budget de L1 (devant Bastia, Ajaccio et Guingamp). Évidemment les attaquants lyonnais ont offert deux festivals offensifs contre Nice et à Sochaux. Mais la Real Sociedad est depuis passée par là. Et l’OL y a forcément laissé de sa légèreté. Un mal pour un bien ? On ira pas jusque-là, le service compta non plus. Mais contre Reims, la priorité est plus que jamais de gagner pour continuer à prendre tous les points qui ne seront plus à prendre plus tard. Et quelle que soit la manière. Après avoir connu la victoire et la souffrance, il serait bon que ce jeune OL post-Licha connaisse les deux en même temps. Histoire de poursuivre sa formation accélérée.

La compo. Rémi Garde se trouve face à un dilemme : conserver un peu de fraîcheur au sein d’un -petit- effectif dans un mois d’août hyper chargé tout en travaillant les automatismes avant le match de la décennie. Ah ! On oubliait : gagner le match aussi. Umtiti suspendu pour la dernière fois avant son retour la semaine prochaine à Annecy, Bako Koné devrait faire sa rentrée, d’autant qu’il pourrait suppléer Bisevac mercredi à Saint-Sébastien. Fofana quitterait alors l’axe de la défense. Pour le milieu ? Pas sûr… Toujours dans l’optique du barrage retour, pour lequel on l’imagine mal se passer d’Umtiti une deuxième fois, Garde pourrait être tenté de remettre Fofana sur le côté droit, où le Havrais avait été convaincant en fin de saison. Enfin toujours plus que Miguel Lopes… Dès lors, la place de relayeur serait disponible pour Arnold Mvuemba, qui pourrait même, contre toute attente, se retrouver relancé si cette configuration devait durer.

Olympique Lyonnais

Le groupe : A. Lopes, Gorgelin – M. Lopes, Zeffane, Bisevac, B. Koné, Bédimo – Gonalons, Ferri, Fofana, Mvuemba, Malbranque, Gourcuff, Grenier – Benzia, Pléa, Bahlouli, Danic, Fekir, Lacazette.

Le prono de la rédac. L’OL souffre d’entrée face à une surprenante équipe rémoise qui gagne la bataille du milieu de terrain. Pourtant, ce sont les Lyonnais qui ouvrent le score par Benzia. Les visiteurs égalisent après la pause. L’OL est obligé de réagir. S’ils se font de plus en plus pressants, les coéquipiers de Gonalons sont trop approximatifs collectivement. Il faudra d’ailleurs un exploit personnel de Bahlouli pour libérer Gerland en toute fin de rencontre (2-1).

Pierre Prugneau

3 Comments

  1. WithoutMyHat

    24 août 2013 at 1:42

    Pas de Gourcuff ? Je l’aurais mis à la place de Grenier : c’est le seul qui a été plutôt à son niveau mardi soir.

  2. sebtheouf

    24 août 2013 at 2:02

    Pourquoi pas de Gourcuff?

  3. Pierre

    24 août 2013 at 3:15

    Je pense que Gourcuff remplacerait assez vite Grenier (ou l’inverse) afin que Danic puisse jouer et que les deux meneurs soufflent un peu dans l’optique de mercredi.

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>