Coupe de France : l’affiche pour la Duchère

La Duchère

COUPE DE FRANCE. Le tirage du 8e tour de la Coupe de France s’est déroulé ce mercredi matin à Aix-en-Provence. Pour la dernière étape avant l’entrée en lice de l’OL et des dix-neuf autres clubs de Ligue 1 en 32e de finale, trois clubs du Rhône, tous en CFA, sont encore concernés. Le week-end des 6 et 7 décembre, La Duchère recevra Arles-Avignon (L2), Saint-Priest accueillera Fréjus-Saint-Raphaël (National), alors que Chasselay se déplacera sur la pelouse d’une autre équipe de CFA, Jura Sud.

 

Lire : le bilan du 7e tour pour les clubs du Rhône

 

Il sera compliqué d’avoir quatre équipes du Rhône en 32e de finale les 3 et 4 janvier prochain. Pour l’Olympique Lyonnais, c’est acquis, puisque les clubs de Ligue 1 débutent leur parcours à ce niveau de la compétition. Les trois clubs de CFA ne sont en revanche pas en position favorable.

Au moins La Duchère aura-t-elle droit à son affiche. Certes Arles-Avignon n’est que 19e de Ligue 2 après avoir remporté deux victoires en quatorze journées. Mais l’ancien pensionnaire de Ligue 1 (saison 2010-2011) reste un club professionnel, dont le dernier fait d’armes est la qualification sur le terrain de Reims (2-3, ap) lors des 16es de finale de la Coupe de la Ligue le 28 octobre dernier. Et surtout, outre le milieu formé à l’OL Maxime Blanc (22 ans), l’équipe entraînée par Stéphane Crucet compte dans ses rangs l’ancien international Pascal Chimbonda (35 ans, une sélection) et le meilleur buteur de Ligue 1 et champion de France 2010 avec l’OM, Mamadou Niang (35 ans). De quoi passer une bonne soirée à Balmont. 

 

Jouable mais pas glamour
pour Saint-Priest et Chasselay

Saint-Priest jouera aussi à domicile contre une équipe hiérarchiquement supérieure, mais Fréjus-Saint-Raphaël n’évolue qu’en National. Suffisant pour faire des Varois les favoris de la confrontation, mais pas assez attractif pour braquer les projecteurs sur le stade Joly. Pas de noms connus en effet dans l’effectif du 11e au classement de la troisième division, si ce n’est celui de l’attaquant Mathieu Scarpelli (une saison en Ligue 1 avec Ajaccio, plus d’une centaine de matchs en Ligue 2). En fait, ce tirage ne vaudra que si l’ASSP se qualifie, ce qui reste largement du domaine du possible comme l’a souligné le latéral droit Annouar Aiachi sur Twitter.

Mais c’est bien Chasselay qui hérite du tirage le plus « pourri ». En se rendant à Moirans-en-Montagne pour affronter Jura Sud, les joueurs de Stéphane Santini (s’il est encore sur le banc d’ici là…) ont de fortes chances de sortir dans le plus grand anonymat. Les Jurassiens, 4es de leur groupe de CFA et tombeurs de Vaulx-en-Velin au 7e tour,  seront en effet favoris sur leur terrain, d’autant plus que MDA a d’autres priorités étant donné sa situation en championnat. Mais les Chasselois ont appris la saison passée à s’attacher à la Coupe de France et l’expérience des Ludovic Giuly, Sidney Govou et autre Jamal Alioui reste un atout non-négligeable face à n’importe quelle équipe amateur.

Pierre Prugneau

(Photo Lyon Duchère AS)

2 Comments

  1. Tom

    20 novembre 2014 at 10:37

    Si ça peut faire remonter Jura Sud dans votre estime ;)
    http://www.footballdatabase.eu/football.coupe.jura-sud.saint-etienne.17120.fr.html

    • Le Libéro Lyon

      20 novembre 2014 at 5:04

      Bien sûr ! Mais attention : on n’a rien contre Jura Sud. C’est juste que se faire sortir de la Coupe par une autre CFA, ça fait pas trop « magie de la Coupe »©.

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>