Strasbourg-OL : enfin le début de la saison !

Memphis

AVANT-MATCH. Quand le 18e reçoit le 14e, difficile de trouver l’affiche excitante. Cet opus de Strasbourg-OL n’annonce pas un niveau de divertissement très élevé, mais certains éléments de contexte (besoin impératif de se relancer, groupe remanié) peuvent donner la curiosité d’allumer l’écran au moment du dessert, ou du réveil selon votre mode de vie.

> Strasbourg-OL, ce dimanche à 13 heures (en direct sur Téléfoot)

Enjeu. Rudi Garcia en a fait un slogan : en raison du marché des transferts, la saison de Lyon « débute le 6 octobre matin ». Dans ce calendrier, le match à la Meinau est de fait le premier de la saison. Le mercato est bel et bien terminé, mais l’entraineur de l’OL disposera d’autres bonnes excuses si la performance déçoit, entre absences avérées et incertitudes sur les états de forme. Du coup, à défaut de promettre une régalade, ce match offre la perspective de découvrir les recrues Mattia De Sceglio et Djamel Benlamri et un milieu Thiago Mendes – Jean Lucas, ce qui peut titiller légèrement la curiosité des supporters.

En cas de onze de départ bricolé, l’OL bénéficiera sans doute d’un droit d’être moche, mais il n’échappera pas à l’impératif de résultat. Car malgré les théories du coach lyonnais, les six premières journées comptent bel et bien et elles desservent clairement l’OL, qui doit rapidement prendre des points. Si on peut imaginer que les concurrents européens vont laisser, dans les semaines à venir, des forces entre le mardi et le jeudi, il faudra impérativement enclencher la machine à gagner pour profiter des éventuels faux-pas à venir.

Podcast : le début de saison
et le mercato estival de l’OL

Compo. Melvin Bard (blessé), Maxence Caqueret (Covid) et Bruno Guimaraes (suspendu) sont out. Marcelo est incertain et l’état de forme de Dubois, de retour de quarantaine, pourrait poser question. Devant, difficile de savoir comment Garcia organisera son animation avec un groupe enfin fixé, et de deviner la place que tiendra Paqueta dans secteur où il est déjà peu évident d’associer Houssem Aouar et Memphis Depay dans l’axe : on va donc miser sur un démarrage sur le banc pour le Brésilien.

La composition probable de l’OL : Lopes – De Sceglio (ou Dubois), Benlamri (ou Marcelo), Denayer, Cornet – Thiago Mendes, Jean Lucas – Toko-Ekambi, Memphis, Aouar – Dembélé.

Le prono de la rédac. Dans un début de match ronronnant, l’OL se met rapidement dans une situation compliquée, avec un carton rouge pour Maxwel Cornet (23e) et un but de Ludovic Ajorque (38e) suite à un cafouillage. Au mental et grâce à une équipe alsacienne peu convaincante, l’OL réussit à revenir dans le match en égalisant peu après la pause sur le premier but de la saison de Karl Toko-Ekambi (52e), qui se met même les doigts dans les oreilles façon Memphis ou Amandine Henry pour fêter ça. De quoi donner envie de ressortir le meme de Wario « I’ve won… but at what cost » même si le match se termine en réalité sans vainqueur et mollement, entre deux équipes plus frileuses à l’idée de perdre que motivées par la perspective de gagner.

Eloi Paillol

(Photo Damien LG / OL)

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>