OL-Bordeaux : une carte +2 à jouer

Dubois

AVANT-MATCH. L’OL accueille ce vendredi Bordeaux, un des adversaires qui lui avaient pris des points lors d’un début de saison difficile.

> OL-Bordeaux, ce vendredi à 21h00

Enjeu. Jeter un coup d’oeil à la fiche de match du Bordeaux-OL de la deuxième journée, c’est presque faire un voyage dans un autre monde. Lucas Paqueta n’était pas encore là, Moussa Dembélé et Joachim Andersen étaient titulaires, dans le cas du Danois dans la défense à trois d’un 3-5-2, une tactique reposant beaucoup sur les centres de Léo Dubois qui a mis plus de temps à être abandonnée que ce que ce postulat de base pouvait laisser croire, et l’OL payait son manque de réussite (1,80 xG pour l’OL, 0,23 pour Bordeaux, 0-0 au final). Tout a changé depuis, et l’OL qui avait laissé filer 11 points sur les 6 premières journées (7 points pris sur 18) n’en a perdu que 9 sur les 15 suivantes. Les matchs non-gagnés par l’OL font donc office de réserve de points sur la phase retour. Et Bordeaux, qui avait lancé la mauvaise série lyonnaise, peut cette fois venir compenser (pas totalement) la défaite contre Metz.

Le groupe de l’OL : Lopes, Pollersbeck – Bard, Diomandé, Marcelo, Denayer, Benlamri, Dubois, De Sciglio – Paqueta, Guimaraes, Mendes, Caqueret, Aouar – Memphis, Slimani, Cornet, Toko Ekambi, Kadewere, Cherki.

Compo. Maxence Caqueret a été énorme contre l’ASSE, et les matchs où il n’a pas été l’un des meilleurs Lyonnais sur le terrain depuis ses débuts en pro sont bien rares.

Cela donne forcément envie de l’aligner, et de faire marcher la concurrence dans un secteur du milieu qui est le mieux fourni de l’OL. La victime devrait être Houssem Aouar, le moins en forme d’un trio où il brille par à-coup, ce qui correspond aussi à son rôle un cran plus haut.

On guettera le positionnement de Caqueret si c’est le cas, puisque le match contre Metz où il était à droite du triangle du milieu avait changé les lignes de passe de Lucas Paqueta, obligé de basculer à gauche, et coïncidé avec une performance moins aboutie du Brésilien.

La composition probable de l’OL : Lopes – Dubois, Marcelo, Denayer, Cornet – Paqueta, Guimaraes, Caqueret – Kadewere, Memphis, Toko-Ekambi.  

Le prono de la rédac. Les supporters ont tous tendance à craindre le fameux but de l’ancien du club, qui ressemble moins à une malédiction qu’à un biais : on se souvient plus d’un but marqué par Loïc Rémy contre son club formateur que d’un inscrit par Alexi Peuget contre l’OL (ce joueur existe vraiment et a déjà trompé Anthony Lopes, même si ça aurait pu être compté en csc, vous pouvez vérifier).

Dans le cas de Bordeaux, on veut toutefois bien concéder aux supporters lyonnais que le danger viendra a priori plutôt d’Hatem Ben Arfa que des débordements de Loris Benito ou des slaloms de Rémi Oudin. HBA ne peut toutefois que réduire le score (3-1, 78e) après un travail vite fait bien fait de Memphis Depay (7e sp), Karl Toko Ekambi (22e) et Thiago Mendes (59e). Mais ça suffit à remettre une pièce dans la machine de la malédiction des anciens.

Hugo Hélin

(Photo Damien LG / OL)

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>