Notre Jurynho après OL-Brøndby (3-0) : Toko Ekambi, Karl Zorro

toko

LES NOTES. L’OL a longtemps galéré face à Brøndby mais n’a jamais cédé à la panique, sûr de sa force. Le pilonnage du meilleur club à l’indice UEFA de la compétition a fini par payer, grâce notamment à un grand Toko Ekambi. Une victoire à Prague dans trois semaines face au Sparta, son dauphin, lui assurerait presque définitivement la première place directement qualificative pour les 8es de la Ligue Europa

Karl Toko Ekambi, +5

En passe de devenir le meilleur joueur de l’histoire de la Ligue Europa, une sorte de Séville FC en humain. Enfin, humain, on est en droit d’en douter. Après un petit bijou à Glasgow face au Rangers (0-2), il s’est cette fois-ci offert un doublé, sur deux actions plus faciles (galettes de Paqueta [1-0, 64e] puis de Cherki [2-0, 71e]), mais la passe décisive qu’il délivre à Aouar (3-0, 86e) ne doit rien à personne. Et il n’en était pas à son premier débordement bien senti dans une soirée qu’il a terminée comme il l’avait entamée, en feu. L’occasion de rappeler que pour les joueurs moins glamours aussi un plan de jeu assez clair, ça facilite l’envie.

Houssem Aouar, +3

Il termine à +5 en expected Jurynho, et aurait obtenu cette note s’il avait mis la moitié de ses occasions (20e, 72e [poteau], 74e, 82e et on en oublie). Mais il aurait fini à peine positif à cause de cette maladresse – ou malédiction, c’est selon – malgré un très bon match au milieu. C’est finalement brassard au bras, après la sortie de Dubois, et d’une tête plongeante qu’il a mis fin à cette disette qui durait depuis le début de saison (3-0, 86e). Mais le vrai miracle, c’est qu’il soit encore là, dans le meilleur projet qu’il n’ait jamais connu depuis ses débuts pros, il y a bientôt cinq ans. Il ne manquait qu’un déclic pour que l’on se mette à rêver que le meilleur est à venir.

Rayan Cherki, + 2

Deux petits points parce que ce ne fut qu’une petite demi-heure face à un adversaire en apoplexie après avoir résisté tout ce qu’il a pu. Mais cette touche de créativité n’aurait a priori pas fait de mal si on y avait eu droit d’entrée. Dangereux trois minutes à peine après son entrée à la place de Shaqiri (65e), il offre un but à Toko Ekambi dans la foulée (71e), juste avant qu’Aouar ne gâche une nouvelle offrande (74e). Et encore, on ne vous dit pas tout. Mais on n’en pense pas moins.

Thiago Mendes, +2

On ne tombera pas dans le panneau du syndrome Bako Koné, également appelé syndrome Bruno Genesio, également appelé syndrome Olivier Giroud : ce n’est pas parce qu’un joueur ou un entraîneur est souvent médiocre qu’il faut s’emballer à chaque rare performance. N’empêche, Thiago Mendes n’est peut-être pas perdu pour la patrie, et cela offre quelques perspectives à l’OL. Certes peu embêté au milieu par des Danois prudents (c’est un euphémisme), il a fait ce qu’il a fallu à la circulation du ballon et aurait pu s’offrir un but d’une belle volée (29e) et surtout d’une talonnade à la réception d’un corner – foiré – de Shaqiri (38e). Il finira quand même par être décisif en délivrant une belle transversale pour Paqueta, tranquille passeur de la tête sur le premier but de Toko. Les supporters attendront d’en voir davantage, mais c’est déjà pas mal pour un type que plus personne ne pouvait voir.

Xherdan Shaqiri, -2

Sa rencontre était ambiguë jusqu’à l’heure de jeu, avec du bien (frappe juste à côté à la 9e, bon centre du droit débouchant sur une volée de Mendes à la 29e) et du pas ouf (minasse dans le virage, 32e et pas mal de choix frustrants). Mais on avait quand même bien envie de croire que le coup franc aux 20 mètres de la 60e était pour lui, sauf qu’il l’a laissé à Mendes, ce qui est bizarre quand on a un statut de vainqueur de la C1 et qu’on est sur son bon pied. C’est finalement sa quasi passe dé pour un attaquant de Brøndby une minute plus tard qui sera son meilleur move, car si Pavlovic n’en fit rien, elle poussa Peter Bosz à le remplacer par Cherki (65e).

Votez pour le Jurynho
d’OL-Brøndby !

PM

(Photo Damien LG)

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>