National 2 : Chasselay et Saint-Priest ragent, l’OL dit Amine

(Laura Jonin)

NATIONAL 2. Deux semaines après être monté sur le podium, Chasselay a laissé deux points à Grasse (1-1). Nul frustrant également pour Saint-Priest devant le coleader Moulins-Yzeure (2-2). La réserve de l’OL a gagné (2-0 contre Endoume), mais c’est la situation du double buteur qui est ici paradoxale.

MDA avait un très très joli coup à faire sur la pelouse d’un adversaire direct. Car si Grasse a vite ouvert le score sur un penalty transformé par Louis Mafouta (1-0, 11e), l’attaquant maralpin s’est fait expulser avant la pause et Fodé Guirassy a inscrit son sixième but de la saison peu après le retour des vestiaires (1-1, 54e). Las, les Chasselois n’ont jamais réussi à prendre l’avantage par la suite et laissent deux points qui leur auraient permis de doubler leur adversaire du jour et de revenir à trois petits points du leader Annecy. Les joueurs de Cris restent néanmoins invaincus à l’extérieur, et comme ça va mieux à domicile, ils peuvent encore rêver de National.

Pour cela, il faudra gagner le derby face à Saint-Priest le 8 février au stade Ludovic-Giuly. Mais l’ASSP récupère peu à peu ses blessés, et aurait dû l’emporter sur sa pelouse face à Moulins-Yzeure, coleader au coup d’envoi. Malheureusement, Jordan Millot a égalisé en toute fin de rencontre pour les Bourbonnais (2-2, 88e). Jessim Mahaya d’un joli coup franc (1-0, 27e) puis Jean-Bryan Boukaka (2-1, 47e) avaient pourtant par deux fois donné l’avantage à des San-Priots dominateurs mais qui ne comptent que cinq longueurs d’avance sur le premier relégable.

Du côté d’un Groupama OL Training Center qui accueille bien des matches officiels pour porter le nom d’un complexe d’entraînement (N2 samedi, D1 féminine dimanche et Coupe de France avec Limonest-Dijon mardi), Amine Gouiri s’est fait du bien alors que son cas n’est pas encore tranché dans les bureaux de l’Institution©. Le jeune Lyonnais (19 ans) a milité pour son cas – il veut sa chance avec les pros plus qu’un prêt ailleurs – en inscrivant un doublé face aux Marseillais d’Endoume, le fameux premier relégable. Gouiri a toutefois raté quelques occasions, mais on notera que lorsque Maxwel Cornet fait la même chose, on ne manque jamais de rappeler que, au moins, il s’en crée.

National : la Duchère – Villefranche, vrai derby, vraie polémique

(fff.fr)

(fff.fr)

P. M.

(Photo Laura Jonin)

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>