Memphis et Reine-Adélaïde blessés, le jour qui change toute la saison de l’OL ?

MemphisJRA

LE LUNDI C’EST RONGONI. La défaite contre Rennes dimanche (0-1), déjà la septième de la saison en Ligue 1, n’était pas la plus mauvaise nouvelle de la journée. En fin de soirée, le club lyonnais a en effet annoncé que les indisponibilités de Memphis Depay et Jeff Reine-Adélaïde, victimes d’une rupture du ligament croisé, ne devraient pas être inférieures à six mois. La fin de leur saison… et de celle de l’OL ?

Les notes d’OL-Rennes (0-1) :
entre l’hommage et le désert

Tactique : il ne faudra pas forcément changer, mais…

Le 4-4-2 à plat avait en grande partie été pensé pour mettre Memphis dans les meilleures dispositions, dans l’axe aux côtés de Moussa Dembélé, avec Reine-Adélaïde en pendant d’Houssem Aouar sur les côtés du milieu. Il est bien évidemment possible de conserver la même structure avec les autres joueurs de l’effectif.

Avec Martin Terrier et Maxwel Cornet qui peuvent évoluer à la fois dans l'axe ou sur les côtés selon les besoins, et des jeunes comme Amine Gouiri ou Rayan Cherki en back-up.

Avec Martin Terrier et Maxwel Cornet qui peuvent évoluer à la fois dans l’axe ou sur les côtés selon les besoins, et des jeunes comme Amine Gouiri ou Rayan Cherki en back-up.

Sauf qu’en perdant deux de ses trois meilleurs joueurs, dont celui pour qui le système avait été mis en place, l’OL est forcément affaibli au niveau talent. Et l’envie est donc grande de recentrer Aouar, le troisième larron de notre podium des meilleurs joueurs de l’OL (forcément subjectif, et sans ordre), dans un 4-3-3 (ou 4-2-3-1 selon la position du numéro 8 lyonnais). 

C02

Ambitions : à la rigueur, ça ne change pas grand chose

Sans deux de ses trois meilleurs joueurs, un OL déjà en difficulté peut-il garder les mêmes objectifs ? De façon assez surprenante, la réponse n’est peut-être pas si négative que ça. Parce que l’OL n’assume pas assez ses ambitions diront certains, mais puisque l’idée est surtout d’atteindre le podium voire de se contenter d’une qualif européenne, tout reste jouable. Car la Ligue 1 est ultra-serrée et car personne derrière le PSG n’a vraiment plus de certitudes et de talents qu’un OL même diminué.

Bon, les dix points d'avance de l'OM risquent quand même d'être difficiles à revoir.

Bon, l’OM et ses dix points d’avance risquent quand même d’être difficiles à revoir.

Et pour le reste, pas sûr que la différence soit vraiment palpable (à part dans les trente derniers mètres, évidemment). En Ligue des Champions, on avait déjà l’impression d’être les intrus des huitièmes de finale, vu les difficultés pour sortir en deuxième position d’un groupe niveau Ligue Europa. Et en coupes nationales, on a compris que la présence du PSG inhibait toute ambition. Tout sera donc plus dur, mais un top 5 en Ligue 1 reste largement dans les cordes de l’OL.

Mercato : le marché hivernal arrive vite

D’autant que l’OL va assez vite avoir l’occasion de pallier (un peu) ces deux blessures avec le mercato hivernal. Ce qui peut d’ailleurs se concevoir dans les deux sens. Celui des arrivées, en réinjectant un peu de talent dans l’effectif. Dans un marché hivernal particulier, on peut imaginer l’OL se tourner vers des joueurs plus ou moins en situation d’échec (Suso, Thomas Lemar, Hirving Lozano ou James Rodriguez pour namedropper large et ambitieux) ou en fin de contrat (Pedro, Willian, Ever Banega). 

L’autre option concerne le sens des départs. Pourquoi ne pas profiter de ce karma défavorable pour purger enfin l’effectif des joueurs moyens accumulés au cours des dernières années, en offrant à des jeunes l’occasion de montrer ce qu’ils valent lors de la deuxième partie d’une saison que l’OL peut annoncer comme déjà ratée ? Une idée lo-fi paradoxalement très ambitieuse, et qui semble peu plausible à cause des éléments déjà énoncés : l’OL a déjà perdu beaucoup lors de cette première partie de saison, dont deux de ses meilleurs joueurs ce dimanche, mais reste encore dans la course à l’Europe.

Hugo Hélin

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>